Accueil > Actualités > Projet Alimentaire Territorial : la grande enquête

Projet Alimentaire Territorial : la grande enquête

18.07.22 Grands projets

Dans le cadre de son Projet Alimentaire Territorial, la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie a besoin de vous ! 

Aidez-nous à connaître plus précisément vos attentes, vos habitudes de consommation alimentaire et votre relation aux circuits courts. Les données, recueillies de manière anonyme, nous aideront à mettre en place des projets liés au développement d’une alimentation saine, durable et répondant au mieux à vos besoins.

Retrouvez le questionnaire ici ou sur la page Projet Alimentaire Territorial, rubrique Actualités

Merci à toutes celles et ceux qui répondront à cette grande enquête !

Visuel chatbot Sophie

Bonjour,
Je suis Sophie

Je suis là pour répondre à vos questions !

×

Bonjour, je suis le chatbot de votre Communauté de Communes.

Au cours de notre conversation et dans le cadre de la mission d'intérêt public, je pourrais être amenée à vous demander des informations à caractère personnel (votre email, votre nom, votre adresse, votre IP ...). Ces informations sont obligatoires et font l'objet d'une décision individuelle automatisée. Si vous choisissez de ne pas me les fournir, je ne pourrai malheureusement pas vous donner le renseignement correspondant à votre recherche.

Elles sont collectées :

Toutes ces données sont traitées et stockées conformément au Règlement Général sur la Protection des Données. En particulier, les données à caractère personnel sont traitées et stockées au sein de l'Union Européenne et notre objectif est de les conserver de la manière la plus sûre et la plus sécurisée.

Vous pouvez exercer vos droits d'accès, de correction, d'effacement, de limitation, de portabilité et d'opposition en adressant un mail à notre Délégué à la Protection des Données dpo@coeurcotefleurie.org ou via notre Politique des Données Personnelles et conformément à la réglementation en vigueur, vous êtes en droit d'introduire une réclamation auprès de la CNIL.

C'est bon pour vous ?