Icone chatbot Sophie
Icone chatbot Sophie

Discussion avec sophie

Accueil > Environnement > Plan Climat Air Energie Territorial

Qu'est ce qu'un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) ?

Le PCAET est un programme intercommunal qui vise à poursuivre plusieurs ambitions : améliorer l’efficacité énergétique du territoire, valoriser les potentiels d’énergie de récupération, développer les énergies renouvelables, maîtriser la demande en énergie et lutter contre la précarité énergétique, réduire les émissions de polluants atmosphériques et les émissions de gaz à effet de serre, développer le potentiel de séquestration du CO2, adapter le territoire au changement climatique.

Notre PCAET s'appelle :

Ensemble

La concertation autour de ce projet, associant les acteurs locaux, les citoyens…, doit permettre de faire émerger une prise de conscience collective des enjeux liés au PCAET. Cette concertation vise à définir un Plan Climat Air Energie Territorial qui fixe des objectifs pour le territoire et engage nos actions jusqu’à l’horizon 2030. Construisons-le ensemble !

Ici

La bonne échelle pour agir est celle où l’on est efficace. Cette règle guide l’action de l’intercommunalité depuis près d’un demi-siècle de travail en collaboration. Pour les élus communautaires, le défi climatique n’est pas juste une compétence supplémentaire mais une grande responsabilité : il s’agit de faire naître les actions pour penser l’après-carbone et encourager les initiatives locales.

Maintenant

En n’achetant et en ne jetant plus comme hier, nous avons déjà transformé certaines de nos habitudes et nous avons pris conscience de notre implication dans le changement du climat. Comment aller plus loin ? Comment agir concrètement contre le réchauffement de notre planète ?

Ce plan a été engagé fin 2017 (retrouvez ci-dessous la délibération de lancement du 16 décembre 2017). Il comprend un diagnostic, une stratégie et un programme d’actions.

Diagnostic : bulletin de santé de notre

Tenant compte de la spécificité touristique et économique du territoire, des experts ont réalisé un état des lieux et défini des axes de réflexion stratégiques pour l’énergie, la mobilité et l’adaptation du territoire au changement climatique.

Energie & Gaz à effet de serre

Avec ses caractéristiques saisonnières, touristiques et résidentielles, notre territoire se montre plus énergivore que ses voisins malgré une faible part de l’industrie et de l’agriculture. L’électricité pour chauffer les résidences secondaires (68% des logements) ainsi que l’intensité du trafic routier sont les principaux consommateurs d’énergie. Ainsi, les consommations d’énergie sont responsables de 88% de nos émissions de gaz à effets de serre.

La baisse globale de la consommation d’énergie de 8% opérée ces dernières années en France, se vérifie sur notre territoire qui a profité des avancées technologiques et a su s’engager dans un cercle vertueux pour mieux consommer l’énergie et investir durablement. Pour autant, le potentiel de production d’une énergie locale et renouvelable reste à explorer.

Air & Mobilité

Territoire d’attractivité, mais aussi territoire de l’automobile… La combustion de nos moteurs est responsable de 46% de nos émissions de gaz à effet de serre. La voiture concerne 72% de nos déplacements quotidiens. La mobilité est un levier essentiel pour diminuer efficacement notre impact sur le réchauffement climatique.

Adaptation au changement climatique

La côte fleurie est un territoire d’aléas naturels. Exigeante, la nature s’y exprime avec force depuis toujours, et l’homme n’a eu de cesse de s’y adapter avec son bon sens de marin, de paysan ou d’architecte. Le réchauffement de la planète induit une accélération des phénomènes climatiques, tant dans leur fréquence que dans leur ampleur. L’exigence d’adaptabilité se renforce et exigera de retravailler sur l’organisation spatiale du territoire. A nous de maintenir et développer les actions déjà initiées (Plan Local d’Urbanisme intercommunal, Plans de Prévention des Risques, gestion du ruissellement, mise en œuvre de la GEMAPI) mais aussi d’imaginer des mesures pour faire face à la survenue de pluies torrentielles comme à la raréfaction de la pluie sur le long terme.

Ce diagnostic, présenté aux élus communautaires en mai 2018, a donné le départ de la concertation.

La concertation citoyenne

La concertation citoyenne au coeur de la stratégie et du programme d’actions, pour être acteurs du changement !

La stratégie permet à la collectivité de se projeter sur le long terme, en définissant des objectifs stratégiques et opérationnels. Le programme d’actions permet quant à lui d’atteindre de manière progressive ces objectifs. Ces deux documents doivent être partagés et co-construits avec les acteurs du territoire à travers la concertation. Cette concertation prend plusieurs formes : ateliers, animations, forum…

Des ateliers avec les acteurs locaux

Une cinquantaine d’entretiens ont été menés durant l’été 2018 auprès d’artisans, d’associations de commerçants, de bailleurs sociaux, d’architectes, d’associations de l’environnement, d’hôteliers, de syndics de copropriété, d’entreprises en charge du transport…

Ces acteurs ont été invités à participer à des ateliers qui se sont tenus fin 2018/début 2019, autour des thématiques suivantes :

  • La mobilité quotidienne ;
  • La mobilité touristique ;
  • L’agriculture ;
  • La sobriété et l’efficacité énergétique.

Les idées d’actions ayant émergé de ces ateliers ont été présentées aux élus, alimentant ainsi le futur programme d’actions du PCAET.

Une concertation élargie au grand public

Septembre 2019

Rencontres et échanges sur le village des 21 kms Mer, Monts et Marais à Blonville-sur-Mer, le samedi 28 septembre, où Caroline et Mathilde vous parlaient et vous conseillaient sur les économies d’énergie, le tri, les éco-gestes, etc.

Avril 2019

Forum à Saint-Arnoult : échanges autour de l’énergie et de la mobilité, essais de vélos électriques et d’un triporteur, présentation par la start-up KLAXIT qui propose une solution digitale sur le covoiturage domicile-travail, présentation de projets citoyens de production d’énergie verte par Enercoop Normandie, défi « La Course des Watteurs » autour des économies d’énergie, expérience de réalité augmentée, sensibilisation à la rénovation énergétique par SOLIHA et Biomasse Normandie

Novembre 2018

Distribution d’un livret dans les boîtes aux lettres du territoire dans lequel chacun est invité à s’exprimer.

Septembre 2018

Animation ludique sur le village de la course des 21 km « Mer, Monts & Marais » à Blonville-sur-Mer pour recueillir l’avis de la population sur les formes de mobilité souhaitées sur le territoire.

 

Icone contact

La stratégie et le programme d’actions sont toujours en cours d’élaboration par les élus.

Partagez vos idées, remarques et avis par e-mail !

Des actions déjà lancées !

Toutes les idées issues des ateliers, du livret et des animations (passées et futures) vont permettre de nourrir la réflexion des élus en vue de co-construire la stratégie et le programme d’actions. Voici quelques idées d’actions soulevées dans le cadre de la concertation :

Actions lancéesActions à venir
Sensibiliser les enfants à la thématique "énergie"Opérations de piétonisation plus fréquentes des centres villes
Sensibiliser à la rénovation énergétique des bâtimentsEtablir une cartographie multimodale du territoire
Réaliser des prises de vue thermographies des façadesOrganiser le partage de l'espace public
Sensibiliser autour des aides liées aux panneaux solaires en faveur des exploitants agricolesDévelopper le co-voiturage
Organiser l'accueil des bus et cars touristiques
Mettre en relation les producteurs locaux avec les cantines scolaires
Parkings-relais aux abords des villes et services associés
Valoriser les modes de déplacements actifs pour les courts trajets

Certaines actions sont déjà engagées par la Communauté de Communes, en voici quelques détails :

Proposer une offre de conseils aux particuliers pour la rénovation des logements avec la relance en mars 2020 des permanences de l’Espace Info Energie et la signature de la Charte du Chèque éco-énergie de la Région. Retrouvez toutes les infos dans la rubrique Conseils pour vos travaux de rénovation.  

Développer l’énergie solaire avec la mise en place du Dispositif « Soleil 14 » qui permet de simuler le potentiel solaire de votre toiture. Rendez-vous à la rubrique Conseils pour la pose de vos panneaux solaires.

Sensibiliser le jeune public aux écogestes : le 16 mai 2019 s’est tenu l’évènement Change ! Deviens un p’tit héros de l’enviro ! Cet évènement a réuni 400 élèves de CM1/CM2 de la Communauté de Communes, avec différents ateliers au programme (troupe d’improvisation et concours d’affiches sur la pollution des plages, apprentissage de l’art japonais Furoshiki pour réaliser ses emballages en tissus, vélos smoothies, sensibilisation aux écogestes dans la Green House et aux énergies renouvelables).

Cet évènement a été suivi par le lancement du programme « Watty à l’école » pour l’année scolaire 2019/2020. Il a pour objectif de sensibiliser les élèves de CM1/CM2 aux économies d’eau et d’énergie à travers des ateliers en classe, un concours artistique… 4 écoles volontaires : Ecole du Bois Joli à Saint-Gatien-des-Bois, Ecole André Malraux à Touques, Ecole Jeanne d’Arc à Trouville-sur-Mer, Ecole Fracasse à Deauville (programme labellisé par le Ministère, cofinancé par EDF et la Communauté de Communes, créé par Eco CO2 et animé par le CPIE Vallée de l’Orne). Les 1ers ateliers en classe ont démarré en janvier 2020 !

L’éco exemplarité de l’interco : la Communauté de Communes s’est également engagée dans la démarche Cit’Ergie. Il s’agit d’un label européen visant à récompenser les performances des meilleurs politiques environnementales des collectivités. Quelques exemples d’actions : maitriser les dépenses énergétiques des bâtiments publics et de l’éclairage public, augmenter le taux de valorisation énergétique des déchets, appliquer les principes de sobriété dans le fonctionnement interne de l’interco. Exemple d’action interne : le rappel d’écogestes quotidiens aux agents.